Surrey (UK Parliament constituency) - Elections - Parliament of the United Kingdom 1801-1832

Download in Excel, CSV or JSON

Structured data parsed from Wikipedia. Parliament of the United Kingdom 1801 1832 General Election 1802: Surrey (2 seats) Lord William Russell N/A N/A Sir John Frederick, Bt N/A N/A Seat vacated on appointment of Russell as a Lord of the Admiralty 10 February 1806 By Election 22 February 1806: Surrey Lord William Russell N/A N/A hold N/A General Election 1806: Surrey (2 seats) Lord William Russell N/A N/A Sir John Frederick, Bt N/A General Election 1807: Surrey (2 seats) Samuel Thornton George Holme Sumner General Election 1812: Surrey (2 seats) George Holme Sumner Sir Thomas Sutton

Data Source : WIKIPEDIA
Number of Data columns : 5 Number of Data rows : 4
Categories : economy, demography, politics, knowledge

Dataset

Data row number Party Candidate Votes % ±

Download the dataset to see the full list of 4 entries

Data Columns

Name Description Data Type
Party text
Candidate text
Votes text
% text
± double precision

Other datasets published on Basedig

Forces sous-marines (France) - Histoire des forces sous-marines françaises - L’ère nucléaire

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. L’ère nucléaire Le Redoutable Le 28 janvier 1972, le premier sous marin nucléaire lanceur d'engins de la classe Le Redoutable quittait la nouvelle base sous marine de l'île Longue dont la construction a commencé en 1965, dans la rade de Brest, pour sa première patrouille opérationnelle de dissuasion nucléaire. Avec la création de la FOST, l'ensemble de la force sous marine est subordonnée à son soutien dans son rôle de force de dissuasion nucléaire. 28 janvier 1972 Au 1er janvier 2012, les quatre SNLE représentent un tonnage de 56 000 t et les six SNA 14 310 t. 1er janvier 2012 Sous marins nucléaires d'attaque (SNA) Sous marins nucléaires d'attaque (SNA) Avec la mise en service des SNLE dans la Marine nationale dans les années 1970, il est décidé la construction d'une classe de sous marin nucléaire d'attaque Rubis utilisant la même technologie de propulsion nucléaire, mais reprenant, pour des questions de coût, la forme de coque des Agosta. Cet « Agosta à propulsion nucléaire » est tout d'abord connu sous le nom de SNA 72 puis classe Provence (les deux bâtiments suivants s'appelant Bretagne et Bourgogne), avant d'être débaptisés sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing. Ce sont les plus compacts SNA du monde, ce qui a causé quelques difficultés pour l'intégration du réacteur à eau pressurisée K48. Construit à partir de 1976, le premier fut livré en 1983. Six sont finalement mis en service, le dernier en 1993. Leur propulsion nucléaire leur confère une vitesse de transit de vingt nœuds en plongée et leur permet à partir de leur base de Toulon, d'arriver sur zone en totale discrétion avec un délai de quatre jours pour la Méditerranée orientale, cinq pour l'Afrique occidentale, neuf jours pour les Antilles, neuf jours par Suez pour le Golfe persique (27 par la route du Cap) et 32 jours pour le Pacifique. Agosta Agosta Provence Bretagne Bourgogne Occupés essentiellement, mais non exclusivement par des opérations de lutte anti sous marine au profit de la dissuasion, depuis la création de la force océanique stratégique, l’éventail d’emploi des sous marins d’attaque s’est élargi depuis le milieu des années 1990 avec la mise à niveau des sous marins nucléaires d'attaque qui peuvent désormais agir au profit des groupes aéronavals ou d’action maritime. La présence d'un SNA français au large des bouches de Kotor a inhibé la marine yougoslave durant la guerre du Kosovo en 1999. Durant l'opération Harmattan en 2011 au large de la Libye, trois SNA se sont reliés pour des missions de renseignement. La durée de vie initialement prévue des Rubis était de 25 ans, mais des travaux doivent les faire durer une dizaine d'années supplémentaires. Une nouvelle génération baptisée classe Suffren, issue du programme « Barracuda », doit les remplacer à partir de 2018, le second exemplaire étant prévu en 2020. À cette date, les cinq Rubis restants auront plus 30 ans. Six SNA de classe Rubis sont entrés en service dans la Marine française entre 1983 et 1993. Ils sont basés dans le port militaire de Toulon. Les SNLE étant basés à celui de Brest, à l'île Longue . Les Rubis sont la seule classe de sous marins d'attaque actuellement en service depuis le retrait des derniers sous marins à propulsion classique en 2001. L’escadrille des sous marins d’attaque (ESNA) dépend de la Force océanique stratégique qui a assimilé les forces sous marines à la fin du XXe siècle. Première génération : la classe Rubis Première génération : la classe Rubis Six (sur les huit prévus) sous marins nucléaires d'attaque de 2 300 t. Rubis 11 décembre 1976 7 juillet 1979 23 février 1983 Saphir 1er septembre 1979 1er septembre 1981 6 juillet 1984 2019 Casabianca 19 septembre 1981 22 décembre 1984 13 mai 1987 Émeraude 4 mars 1983 12 avril 1986 15 septembre 1988 Améthyste 31 octobre 1984 14 mai 1988 20 mars 1992 Perle 27 mars 1987 22 septembre 1990 7 juillet 1993 Turquoise Diamant Deuxième génération : la classe Suffren Deuxième génération : la classe Suffren Six sous marins nucléaires d'attaque de 4 600 t sont prévus. Un programme de remplacement par six SNA du programme Barracuda (classe Suffren) a été initié le 21 décembre 2006, le premier bâtiment devant entrer en service en 2017. La commande du 4e SNA est notifiée à la DCNS en juillet 2014. En raison des restrictions budgétaires, le dernier SNA de cette classe ne devrait pas être opérationnel avant 2028 selon les prévisions de 2017 :

sous, des, nucleaire, marines, forces

South Africa at the 2012 Summer Olympics - Athletics - Combined events – Decathlon

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia.

athletics, summer, combined, 2012, africa

Preston (UK Parliament constituency) - Elections - Elections in the 2000s

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. Elections in the 2000s

elections, 2000s, constituency, preston, parliament