2009 Brit Awards - Multiple nominations and awards

Download in Excel, CSV or JSON

Structured data parsed from Wikipedia. Multiple nominations and awards Artists that received multiple nominations (2) (3) (10)

Data Source : WIKIPEDIA
Number of Data columns : 2 Number of Data rows : 2
Categories : economy, demography, politics, knowledge

Dataset

Data row number Awards Artist

Download the dataset to see the full list of 2 entries

Data Columns

Name Description Data Type
Awards integer
Artist text

Other datasets published on Basedig

Province des îles Loyauté - Démographie

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. Démographie Elle est, et d'assez loin, la moins peuplée des trois provinces, avec 17 436 habitants en 2009. Elle est toutefois plus densément peuplée que la Province Nord, avec 8,8 hab km2, tout en se situant désormais en dessous de la moyenne de la densité de l'ensemble de la Nouvelle Calédonie, rassemblant alors 7,1 % de la population totale sur un peu plus d'1/10e de sa superficie. Les Kanak y forment l'essentiel de la population, les îles Loyauté n'ayant jamais fait l'objet de l'installation de colons. Au recensement de 2009, les Mélanésiens constituaient toujours 96,6 % de la population. Les Européens, présents à seulement 2 %, sont surtout des fonctionnaires employés dans l'administration territoriale (au sein des services du Commissaire délégué du gouvernement dans la province) ou judiciaire (avec l'antenne du tribunal de Nouméa), des gendarmes, des ecclésiastiques ou encore des enseignants, et sont donc essentiellement concentrés à Wé, le centre administratif de Lifou. La part relative de la population loyaltienne au sein de la population totale n'a cessé de s'affaiblir, et pour la première fois a décru entre les recensements de 2004 (à l'époque elle contenait encore 22 080 habitants, soit 9,57 % de la population totale) et de 2009, période de cinq ans pendant laquelle elle perd 4 644 résidents (une décrue globale de 21,03 % et une moyenne de 4,2 % chaque année). C'est surtout un solde migratoire largement négatif qui explique cette déprise démographique, puisqu'il était encore de 152 personnes en 2007, du fait de la forte migration des jeunes actifs vers la Province Sud, et plus particulièrement le Grand Nouméa, plus attractif et pourvoyeur d'emplois. Et contrairement à la Province Nord, aucun projet économique d'envergure n'a permis de renversement progressif de ce flux, ou tout du moins de retenir les travailleurs loyaltiens dans les îles. Cet exode rural est à l'origine de la situation inédite qui fait que désormais, il y a plus d'inscrits sur les listes électorales des îles que d'habitants recensés dans celle ci (pour les élections provinciales du 10 mai 2009, il y avait 19 607 inscrits aux Loyauté). Cela provoque des problèmes dans l'organisation et la gestion du scrutin du fait du nombre important de procurations, à l'origine de l'annulation des opérations électorales de 1999 puis de 2009 notamment. 10 mai 2009 Seul un accroissement naturel qui reste élevé permet encore à la Province de gagner des habitants, mais celle ci est en train de terminer, plus tardivement que les deux autres provinces, sa transition démographique. Ainsi, l'excédent naturel s'affaiblit quelque peu (l'accroissement naturel par an étant compris entre 240 et 340 personnes supplémentaires entre 2002 et 2008, ce qui reste fort mais moins que les 400 à 540 individus supplémentaires par an connus de 1981 à 2002). La mortalité s'est stabilisée à un niveau bas, et la natalité reste toujours dynamique mais décroissante (le taux de fécondité, à 2,38 enfants par femme en 2007, reste plus élevé que dans les autres Provinces et largement au dessus du seuil de renouvellement des générations, mais largement inférieur aux taux de 2001, où il s'établissait à pratiquement 4 enfants par femme, ou aux 6 enfants par femmes du début des années 1980). Quoi qu'il en soit, les Îles Loyauté conservent une population particulièrement jeune, avec toutefois un vieillissement progressif : si les moins de 20 ans constituaient encore 46 % de l'ensemble des habitants en 2004, ils n'en représentaient plus en 2009 que 42 %. La part des plus de 60 ans, quant à elle, augmente, passant de 8,88 % en 2004 à 10,11 % en 2009. La pyramide des âges est nettement triangulaire, mais présente des creux pour les classes d'âge des 0 5 ans (dû à une baisse de la natalité depuis le début des années 2000, conséquence directe du départ des jeunes actifs depuis le début des années 1990 pour le Sud) et des 25 35 ans, tandis que le sommet de la pyramide s'élargit. Cette évolution s'explique par une hausse de l'espérance de vie (s'établissant encore à 59,7 ans pour les hommes et 70,4 ans pour les femmes, soit 64,7 ans pour l'ensemble, en 1981, elle est en 2008 de 71,4 pour les hommes, 79,2 pour les femmes et de 75,1 ans pour la totalité de la population, elle est plus élevée que dans le Nord et a rattrapé le niveau de celle du Sud) et le départ des jeunes actifs pour la Province Sud). Évolution démographique

des, province, iles, loyaute, demographie

2017 NHL Stadium Series - Game summary - Number in parenthesis represents the player's total in goals or assists to that point of the season

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. Number in parenthesis represents the player's total in goals or assists to that point of the season Number in parenthesis represents the player's total in goals or assists to that point of the season 1st 2nd 3rd

represents, total, parenthesis, to, or

2018–19 figure skating season - Season's best scores - Men

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. Men Best total score Best total score                                         Best short program score Best short program score                                         Best free skating score Best free skating score

best, skating, men, score, season