Hello It's Me - Chart history - Weekly charts

Download in Excel, CSV or JSON

Structured data parsed from Wikipedia. Weekly charts

Data Source : WIKIPEDIA
Number of Data columns : 2 Number of Data rows : 5
Categories : economy, demography, politics, knowledge

Dataset

Data row number Chart (1973-74) Peakposition

Download the dataset to see the full list of 5 entries

Data Columns

Name Description Data Type
Chart (1973-74) text
Peakposition integer

Other datasets published on Basedig

Antimoine - Production et commerce - Production industrielle actuelle

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. Production industrielle actuelle C'est le plus souvent un sous produit du raffinage ou de la métallurgie du plomb, du cuivre et de l'argent. Mais une partie non négligeable de l'antimoine peut également être récupérée au cours du traitement des ordures. L'antimoine est une ressource non renouvelable, produite dans les pays suivants :

production, antimoine, actuelle, et, industrielle

- Histoire - Seconde Guerre mondiale

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. Seconde Guerre mondiale Formation et organisation (1939) Formation et organisation (1939) Au début de la Seconde Guerre mondiale, la force régulière de l’Armée de terre canadienne se composait des 1re et 2e Divisions d’infanterie canadienne, toutes deux mobilisées le 1er septembre 1939. Chacune de ces divisions était constituée de trois brigades d’infanterie, elles mêmes composées de trois bataillons de fusiliers, un bataillon de mitrailleuses, des batteries d’artillerie divisionnaires et des unités du génie à l'appui. 1er septembre 1939 La 2e Division, comme ses formations sœurs, a été organisée à l’origine sur des lignes régionales. La 4e Brigade était composée de régiments de l’Ontario, la 5e Brigade de régiments du Québec et la 6e Brigade de régiments de l’ouest du Canada. 2e Division d’infanterie canadienne, 1939 Réorganisation (1940) Réorganisation (1940) Il a fallu plus d'un an pour que la 2e Division soit réunie et fonctionne de manière cohérente. De nombreux changements organisationnels ont été effectués pendant la période intérimaire entre la formation de l'unité et son arrivée au Royaume Uni. Le rassemblement complet de la première brigade eut lieu entre mai et juin 1940. Avant ce moment, les unités avaient reçu leur formation dans leur propre garnison. La 4e Brigade a été rassemblée au camp de Borden en Ontario, le 5e au camp de Valcartier à Québec et la 6e au camp de Shilo au Manitoba. L'artillerie divisionnaire se rassembla au camp de Petawawa en Ontario et à Shilo. La structure de la 2e Division a été modifiée au début de 1940, en réduisant le nombre de ses bataillons de mitrailleuses de trois à un. Les Cameron Highlanders et le Régiment de la Chaudière (aujourd'hui un bataillon de fusiliers) ont été réaffectés à la 3e Division d’infanterie au début de sa mobilisation. Les Winnipeg Grenadiers ont été envoyés en garnison en Jamaïque. Après cette mission, ils sont retournés au Canada puis transféré à Hong Kong, où ils ont été capturés lors de l'attaque de Hong Kong par le Japon et la ville tomba aux mains des japonais le 25 décembre 1941. Cameron Highlanders Winnipeg Grenadiers 25 décembre 1941 En mai 1940, les Black Watch ont été déplacés de Valcartier à Terre Neuve. Lorsque la 2e Division a été choisi par le Commonwealth des Nations pour une mission de garnison en Islande, ils ont été déplacés à la fin du mois avec le Royal Regiment et les Fusiliers Mont Royal. Cependant, à la demande de Winston Churchill, ce déploiement a été rapidement annulé, car la division était absolument nécessaire en Angleterre pour compléter l'Armée de terre britannique faisant face à la possibilité imminente de l'invasion allemande. mai 1940 Black Watch Royal Regiment En conséquence, la plupart des unités de la 2e Division ont été envoyées au Royaume Uni en août 1940, bien que la garnison de l'Islande soit restée sur place jusqu'au 31 octobre. En l'absence des Fusiliers Mont Royal, le major général Victor Odlum (en) a réaffecté le Calgary Highlanders à la 5e brigade en septembre, dans une tentative de mélanger ethniquement les brigades de la division. (en) Calgary Highlanders Entrainement au Royaume Uni (1941) Entrainement au Royaume Uni (1941) Calgary Highlander En 1941, le Toronto Scottish Regiment a été transféré de la 1re Division d'infanterie pour devenir le bataillon de mitrailleuses de la 2e Division. Environ au même moment, le 8e Régiment de reconnaissance (14th Canadian Hussars) a été créée à partir du personnel de la 2e Division et complétée par des renforts en provenance du Canada. En raison du manque d'équipement, il est souvent difficile de fournir le matériel adéquat aux divisions nouvellement arrivées en Angleterre. Les unités d'artillerie ont dû faire usage de l'ancien canon de 75 mm équipés de pneus d'acier. À cause du manque de canons anti aériens, utilisés par la défense civile pendant la progression de la Bataille d'Angleterre, les unités canadiennes doivent se débrouiller avec des armes légères. Toutefois, en février 1941, il y avait assez de fusil mitrailleur Bren pour en livrer aux unités d'infanterie. En septembre, l'artillerie a été équipée avec des obusiers Ordnance de 25 livres (84 mm, 3.3'), mais le matériel de signalisation et de transport faisait toujours défaut et les canons anti chars étaient dangereusement rares. 14th Canadian Hussars Ordnance 25 Avant que la division ne soit engagée dans les activités de défense côtière ou d'unité, la formation a pris la forme d'exercices de plus en plus grande envergure. L'exercice Waterloo, menée du 14 au 16 juin 1941, a été la plus importante du Royaume Uni à ce jour, était une contre attaque du 1er Corps canadien lors d'un débarquement maritime et aérien fictif de l'armée allemande. L'exercice Bumper, tenue du 29 septembre au 3 octobre, a été plus importante encore, impliquant 250 000 hommes. Ces exercices se sont concentrés sur le contrôle de la circulation, les communications et les préoccupations logistiques, et ont peu de valeur pratique pour l'infanterie. Waterloo Bumper Le 30 décembre 1941, le Calgary Highlanders a introduit la drill de combat (en) à la division. Ce nouveau type de formation est basée sur les tactiques de petites unités ainsi que le « durcissement » de la formation par l'usage de balles réelles, des visites d'abattoir et les courses d'obstacles, et a été adopté par toutes les forces du Commonwealth stationnées en Grande Bretagne. 30 décembre 1941 drill (en) Opération Jubilee (1942) Opération Jubilee (1942) Au début de 1942, sous le commandement du major général John Hamilton Roberts, la 2e Division d'infanterie canadienne a participé à plusieurs autres exercices de combat à grande échelle pour évaluer la capacité des divisions du Commonwealth à repousser une éventuelle invasion allemande. Pendant les mois d'avril et de mai, les exercices se sont intensifiés, exigeant un effort plus considérable de la part des participants. En conséquence, la 2e Division a été considérée comme l'une des quatre meilleures divisions au Royaume Uni, et a été sélectionnée comme force principale pour l'attaque imminente des Alliés sur le port de Dieppe occupé par les allemands (nom de code Opération Jubilee. Planifié comme un test pour savoir si un tel débarquement était possible, le raid de Dieppe devait être entrepris par les 4e et 6e brigades, avec un support naval et aérien, et l'appui additionnel d'unités d'infanterie. Le 19 août 1942, pendant que les unités de commandos britanniques ont attaqué les bunkers à la périphérie de Dieppe, les forces de la 2e Division débarquent sur quatre plages. La plus orientale, Blue Beach, qui était située au pied d'une falaise abrupte, a présenté une plus grande difficulté, le Royal Regiment of Canada et une compagnie du Black Watch ont été tenues en échec par deux pelotons de défense allemande. Seulement six pour cent des hommes qui ont débarqué sur Blue Beach ont pu retourner en Grande Bretagne. 19 août 1942 Blue Beach Royal Regiment of Canada Black Watch Blue Beach Les plages de débarquement principales, nom de code White et Red, étaient directement en face de Dieppe. Seul des gains mineurs ont pu être effectués, la majorité des brigades de 4e et 6e sont demeurées coincées sur la plage, et malgré l'arrivée d'un escadron de blindés de la Calgary Tank Regiment, les pertes étaient lourdes. Les renforts des Fusiliers Mont Royal avaient peu d'effet, et les forces survivantes ont été retirés à 11:00. Sur près de 5 000 soldats canadiens qui ont participé, plus de la moitié ont été tués, blessés ou capturés. White Red Calgary Tank Regiment À Green Beach, à l'ouest, le South Saskatchewan Regiment a débarqué sur le mauvais côté de la rivière Scie, nécessitant un assaut sur le pont, ainsi que sur les positions allemandes dans et autour de la ville de Pourville. Le Queen's Own Cameron Highlanders ont été déployés en renfort, mais l'unité n'a pas été en mesure d'atteindre ses objectifs. Comme pour les trois autres plages, les victimes parmi les canadiens ont été élevés. Green Beach South Saskatchewan Regiment Queen's Own Cameron Highlanders Reconstruction (1942–1944) Reconstruction (1942–1944) Tout au long de 1943, la 2e Division axe ses efforts sur la reconstruction de ses rangs, ayant perdu près de la moitié de sa force à Dieppe. En janvier 1944, le major général Charles Foulkes, le premier officier n'ayant pas servi lors de la Première Guerre mondiale à prendre le commandement, remplace Burns. Le mois suivant, les trois commandants de brigade ont été remplacés dans le cadre d'un mouvement général visant à moderniser les échelons supérieurs des forces canadiennes. D'autres changements radicaux effectués à tous les niveaux de commandement, associées aux effets de l'afflux important de nouveau personnel en 1943, abaisse le moral des troupes dans la division. Toutefois, en mars 1944, la formation s'intensifie, annonçant la venue de l'invasion de l'Europe. Le 9 mars, la 2e Division a été inspecté par le roi George VI et au mois de mai, 18 000 soldats sont entièrement équipés et formés. Lors du jour J, le 6 juin 1944, l'assaut canadien principal a été dirigé par la 3e Division d’infanterie canadienne, tandis que la 2e Division s’est tenue en réserve. janvier 1944 6 juin 1944

mondiale, guerre, seconde, division, 1944

Université Toulouse-III-Paul-Sabatier - Vie étudiante - Évolution démographique

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. Évolution démographique Évolution démographique de la population universitaireÉvolution démographique (ligne 1)2000200120022003200420052006200728 18427 94627 67427 79027 58828 05628 25427 865Évolution démographique (ligne 2)2008200920102011201220132014201526 37826 91227 43227 65328 39728 76629 48530 562Évolution démographique (ligne 3)2016 31 388 Évolution démographique de la population universitaire Évolution démographique de la population universitaire Évolution démographique (ligne 1)

demographique, evolution, iii, etudiante, sabatier