Rafael Nadal - Parcours - 2009 : 1er sacre à l'Open d'Australie, 3e Coupe Davis, défaite en 1/8 à Roland-Garros et perte de la place de no 1 mondial

Download in Excel, CSV or JSON

Structured data parsed from Wikipedia. 2009 : 1er sacre à l'Open d'Australie, 3e Coupe Davis, défaite en 1/8 à Roland Garros et perte de la place de no 1 mondial Rafael Nadal commence l'année 2009 à l'Open de Doha où il perd en quarts face à Gaël Monfils ; il remporte néanmoins le double messieurs avec son compatriote Marc López face aux numéros 1 mondiaux Daniel Nestor / Nenad Zimonjić. Nadal remporte cette fois l'Open d'Australie en battant Roger Federer. Il atteint pour la première fois la finale du tournoi de Rotterdam mais, handicapé par une blessure au genou droit, s'incline en finale face à Andy Murray. Cette blessure l'oblige à déclarer forfait pour l'Open de Dubaï deux semaines plus tard. Les 7 et 8 mars, il domine Janko Tipsarević et Novak Djokovic, et qualifie l'Espagne pour les quarts de finale de la Coupe Davis aux dépens de la Serbie. Il remporte ensuite le Masters d'Indian Wells en battant Andy Murray. Le 26 mars, il est désigné joueur de l'année 2008 par l'ATP, succédant à Roger Federer. Il participe ensuite au Masters de Miami mais s'incline en quarts face à Juan Martín del Potro. Sur terre battue, il remporte le Masters de Monte Carlo pour la cinquième année consécutive (record) en battant Novak Djokovic. Il enchaîne avec un autre quintuplé record à l'Open de Barcelone en battant David Ferrer en finale. La semaine suivante, il remporte son quatrième Masters de Rome (record) en battant Novak Djokovic en finale. Il gagne là le quinzième Masters 1000 de sa carrière, s'approchant du recordman Andre Agassi (17). Il atteint ensuite la demi finale du Masters de Madrid en éliminant Fernando Verdasco (6 4, 7 5) au cours d'un match où il prouve une nouvelle fois son mental exceptionnel en remontant un handicap de 4 0 au deuxième set. Il bat son compatriote pour la neuvième fois en neuf confrontations et signe sa trente deuxième victoire consécutive sur terre battue. En demi finale, il affronte Novak Djokovic qui gagne le premier set et reste maître du jeu un moment. Après un match épique de 4 h 3, l'Espagnol revient sur le « coriace » Novak Djokovic, auteur d'un match sensationnel. Le dernier tie break montre toute sa force mentale. Il sauve trois balles de match, 3 6 7 6 7 6. Il est de nouveau en difficulté le lendemain face à Roger Federer qui gagne, mettant enfin un terme à cinq défaites consécutives contre l'Espagnol. Cette défaite, une exception pour Federer, peut aussi être considérée comme un tournant dans la saison au vu de la suite. En effet, elle met fin à six mois sans titre pour Federer, qui reprend confiance avant Roland Garros. 4 h 3 De plus, Rafael Nadal s'essouffle, battu par Robin Söderling en huitième de finale de Roland Garros en quatre sets (2 6, 7 6, 4 6, 6 7). Il s'était qualifié en éliminant Marcos Daniel, Teimuraz Gabachvili et Lleyton Hewitt. Par cette trente et unième victoire consécutive, il a établi un record absolu, hommes et femmes confondus. Il avait également gagné son trente deuxième set consécutif depuis 2008. Roland Garros peut donc revenir à Roger Federer, qui bat le tombeur de Nadal Robin Söderling en finale (6 1, 7 6, 6 4). Blessé aux genoux, Nadal entame une pause. Il déclare forfait au Tournoi du Queen's, où il était tenant du titre. Après deux matchs d'exhibition perdus face à Lleyton Hewitt, puis contre Stanislas Wawrinka, il décide d'allonger sa pause en ne participant pas au tournoi de Wimbledon non plus, à la suite d'une annonce donnée lors d'une conférence de presse le 19 juin. Et il déclare forfait pour la rencontre de Coupe Davis de juillet avec l'Espagne. En son absence, Roger Federer remporte le tournoi de Wimbledon et redevient par la même occasion numéro un mondial, le 6 juillet 2009. Rafael Nadal retombe dès lors à la deuxième place au classement ATP. Il sera resté 46 semaines en tête. Andy Murray va par la suite prendre cette deuxième place au Masters du Canada, où Nadal revient à la compétition mais est vaincu en quarts de finale par Juan Martín del Potro. Andy Murray gagne le tournoi pour atteindre cette deuxième place, après quatre ans passés par Nadal dans le top 2. La semaine suivante, au Masters de Cincinnati, Nadal s'incline en demi finale face au Serbe Novak Djokovic (6 1, 6 4) et semble toujours privé de son meilleur jeu, malgré des bons efforts et un niveau élevé. top 2 À l'US Open, il se défait au premier tour de Richard Gasquet (faisant lui aussi son retour à la compétition) 6 2, 6 2, 6 3 puis passe le deuxième tour grâce à une victoire face à Nicolas Kiefer (6 0, 3 6, 6 3, 6 4). Grâce à sa victoire sur le Français Gaël Monfils en 1/8 de finale et à la défaite du Britannique Andy Murray dans ce même tour, Rafael Nadal s'assure de reprendre la place de no 2 mondial après le tournoi américain. En quart de finale, il élimine Fernando González sur le score de 7 64, 7 62, 6 0 au terme d'un match interrompu plusieurs fois par la pluie. Il s'incline en demi finale face à Juan Martín del Potro (6 2, 6 2, 6 2) dans un match radical. Ses blessures sont confirmées et il renonce à participer à l'Open de Thaïlande à la suite d'une déchirure abdominale Il retrouve ensuite la compétition à l'Open de Chine. Il s'impose face à Márcos Baghdatís au premier tour, puis face à James Blake en 3 sets. Il domine ensuite Marat Safin en quart de finale (6 3, 6 1) avant de chuter contre Marin Čilić sur le score de 6 1, 6 3.Il parvient ensuite jusqu'en finale du Masters de Shanghai 2009, où il perd contre Nikolay Davydenko sur le score de 7 63, 6 3. Il reçoit le 9 novembre 2009 à Paris le Grand Prix de l'Académie des sports « pour l'ensemble exceptionnel de ses performances ». Au Masters de Paris Bercy qu'il n'a jamais remporté, il se qualifie pour la demi finale en éliminant Nicolás Almagro (3 6, 7 62, 7 5, match durant lequel Nadal sauvera cinq balles de match), Tommy Robredo (6 3, 3 6, 7 5) et Jo Wilfried Tsonga, le tenant du titre (7 5, 7 5). Il sera arrêté par Novak Djokovic sur le score de 6 2, 6 3. Il termine néanmoins l'année de façon décevante aux Masters de Londres, où il se fait éliminer dès les poules. Cependant, il contribue à la victoire de l'Espagne face à la République tchèque (5 0) en finale de la Coupe Davis, remportant ses deux matchs en simple, face à Tomáš Berdych (7 5, 6 0, 6 2) et à Jan Hájek (6 3, 6 4). L'Espagne conserve ainsi son titre, et enlève la coupe pour la quatrième fois de son histoire. Tableau récapitulatif des tournois disputés en 2009

Data Source : WIKIPEDIA
Number of Data columns : 9 Number of Data rows : 17
Categories : economy, demography, politics, knowledge

Dataset

Data row number # Date Tournoi Lieu Catégorie Surface Résultaten 2009 Ultime adversaire Résultaten 2008

Download the dataset to see the full list of 17 entries

Data Columns

Name Description Data Type
# integer
Date text
Tournoi text
Lieu text
Catégorie text
Surface text
Résultaten 2009 text
Ultime adversaire text
Résultaten 2008 text

Other datasets published on Basedig

Secretary of State for Employment - Minister of Labour and National Service (1940–1959)

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. Minister of Labour and National Service (1940–1959)

minister, 1940, labour, 1959, national

Guys and Dolls - Casts of major productions

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. Casts of major productions The following table shows the principal casts of the major productions of Guys and Dolls: Guys and Dolls

guys, and, dolls, major, casts

2017 Brickyard 400 - Media - Television

From WIKIPEDIA

Structured data parsed from Wikipedia. Television NBC Sports covered the race on the television side. Rick Allen, Jeff Burton and Steve Letarte had the call in the booth for the race. Dave Burns, Parker Kligerman, Marty Snider and Kelli Stavast reported from pit lane during the race.

television, nbc, brickyard, 2017, media